Born this way : mon avis sur le fond de teint dont tout le monde vous parle

Hi everyone !

Je n’ai pas posté depuis un petit bout de temps… Manque de temps, emploi du temps compliqué et pleins de choses perso à organiser… Et franchement ça m’avait manqué !
Je reviens donc aujourd’hui sur le blog pour vous parler de mon dernier achat makeup : le fond de teint de chez Too Faced, Born This Way. Fond de teint qui a beaucoup fait parlé de lui, sur la blogo mais aussi (voir surtout) sur youtube.
En ce moment je suis à la quête DU fond de teint. Ayant une peau assez compliqué (Mixte à tendance sèche mais qui brille et rougit facilement en journée) j’ai testé au moins une cinquantaine de fond de teint dans ma vie. Parfois j’ai payé très cher et investi dans un produit de telle ou telle marque pour un rendu affreux et hyper irrespectueux pour la peau…
Je prend donc les histoires de fond de teint très au sérieux (oui, oui).
A propos du fond de teint Born This Way, les avis sont assez unanimes : peau flawless, couvrance sympas, rendu naturel et j’en passe… Forcément, ça m’a titillé.

Ma routine teint c’était plutôt catastrophique en ce moment : je mélangeait plusieurs fond de teint (fond de teint Clinique Anti Blemish + Estee Lauder Double Wear) pour avoir ma teinte, mais pour moduler la couvrance quand je me rend compte que je n’ai pas assez de produit, c’est trop galère ! Donc il était temps que j’investisse dans un fond de teint digne de ce nom et qui soit surtout couvrant, et avec une compo efficace.

Après plusieurs passages chez Sephora, essais de teintes sur l’intérieur de mon avant-bras, recueilli plusieurs avis de conseillères j’ai finalement décidé de prendre la teinte « Vanille », la teinte « Ivoire » étant beaucoup trop claire pour moi.

J’ai hésité entre ce fond de teint et le Double Wear d’Estée Lauder (en prenant la bonne couleur cette fois haha) mais le double wear est tellement pas donné (49€) que je me suis dit que le Born this Way (que j’ai eu à 34€ au lieu de 38 avec une réduction) n’avait l’air pas si mal et que c’était l’occasion de tester un nouveau fond de teint.

Voici comment se présente le fond de teint :

DSC_0319DSC_0316DSC_0317DSC_0318

Ma peau complètement « nue » et démaquillée :

DSC_0303

DSC_0297

On peut constater des rougeurs localisées (cicatrices, etc) mais aussi des rougeurs éparses sur tout ou toute une partie du visage, qui est le signe d’une peau réactive et fragile (quelle chance j’ai)

Résultat après l’application du fond de teint (avec l’éponge RealTechniques) sur peau nettoyée et hydratée :

DSC_0331

DSC_0352

Déjà, c’est mieux. La couvrance est pas trop mal, ce fond de teint unifie plutôt bien la peau et effectivement on peut dire que le résultat est naturel. Par contre, je n’ai pas aimé l’application. J’avais l’impression que mon éponge buvait tout le produit alors que ça ne me le fait jamais autant habituellement, et pour cacher les rougeurs vraiment présentes, j’ai du y revenir à plusieurs fois, et même en en mettant trois couches, je ne suis toujours pas satisfaite… Je n’ai pas cet effet « flawless » et éclatant que j’attendais… De plus, j’ai vu tout de suite les zones qui pourrait se désécher dans la journée car j’était irrité au niveau du front, entre les sourcils, (zone où je suis très sèche). Et à l’inverse, je perçoit rapidement qu’il faudrait que je mette beaucoup de poudre pour cacher la brillance au niveau des joues et du menton…

Résultat en fin de journée :

DSC_0489DSC_0491

DSC_0497DSC_0498

Bon. Je ne suis pas du tout satisfaite. J’ai l’impression d’être redevenue une ado en mode boule à facette… Au final c’est exactement ce que je craignais : pour les peaux à tendance sèches voir très sèches, le fond de teint fait des « tâches » et l’aspect de la peau est franchement pas top, j’ai l’air super fatiguée alors que j’ai fait une ballade… pas un marathon. Le fait que mon maquillage soit très « light » (poudre, bronzer et eye liner uniquement) n’aide pas beaucoup, mais quand même, j’en attendais beaucoup plus de ce fond de teint ! Je vais continuer à le mettre tout les jours pendant une semaine, et je vous donnerai mon verdict final, mais pour le moment j’ai peur qu’il finisse par se retrouver dans la case « à ne jamais racheter ».
Je suis dégoûtée car je suis plus emballée par mon bun ultra-haut (1ère fois que je teste cette coiffure et j’adore hihi, qu’en pensez-vous ?) que par ce fond de teint que j’aurai du manifestement laisser en rayon…
La prochaine fois je pense que je prendrai le double wear.

CONCLUSION
Je pense que c’est un fond de teint qui ne convient pas aux peaux fines, fragiles et à tendance sèche comme la mienne. Il peut convenir à la rigueur aux peaux normales à mixte, à condition d’utiliser une poudre matifiante…

Note : 7/10

Les +
Le rendu naturel
Le packaging (fallait que je trouve quelque chose…)

Les –
Ne tient pas sur la peau
Dessèche beaucoup trop
Pas assez matifiant

 

J’espère que cet article vous aura plu, et aura pu vous éclairer un peu plus sur ce fond de teint ! Je vous dit à très vite Sweeties 🙂

GIRLS : la voix d’une génération

GIRLS

Vous avez déjà sûrement entendu parler de la série GIRLS, ou de Lena Dunham. GIRLS, juste GIRLS, pas New Girl, pas 2 broke girls et pas non plus Gossip Girls.
Eh oui, vous l’avez peut-être déjà lu içi, mais GIRLS est une de mes séries préférées.
Mardi 18 avril, le dernier épisode de la toute dernière saison était disponible sur les sites de streaming (sous titres VOSTFR et tout et tout). Oui, le tout dernier épisode de la toute dernière saison. La fin quoi… Vous imaginez donc ma tristesse. A cette occasion, j’ai voulu partager avec vous aujourd’hui sur mon blog une critique globale de la série, et le pourquoi du comment cette série est véritablement une œuvre d’art réaliste qui marqueras notre génération.

Pour commencer voici le synopsis tel qu’on peut le voir un peu partout sur internet et les sites de streaming :

« L’entrée dans la vie active de quatre jeunes filles d’une vingtaine d’années, de leurs humiliations à leurs rares triomphes. Hannah, l’éternelle stagiaire, rêve de devenir écrivain ; Marnie, sexy et un peu garce sur les bords, ne manque pas d’ambition; et Jessa, hippie dans l’âme, aimerait gagner sa vie de son art… »

Pour remettre les choses dans leur contexte :

Girls est une série télévisée américaine créée par Lena Dunham, produite par Judd Apatow, et diffusée depuis le 15 avril 2012 sur HBO aux États-Unis et en simultané sur HBO Canada au Canada. Jenni Konner, est sa productrice et co-scénariste. La jeune créatrice de la série incarne aussi le personnage principal : Hannah.
La série s’étale sur 6 saisons de 10 épisodes en moyenne.
Lena Dunham est une réalisatrice new-yorkaise qui a eu pour ambition pour GIRLS de pouvoir rendre hommages aux femmes de notre génération et à ses amies. En effet, elle a révélé plusieurs fois que GIRLS est pour elle une véritable lettre d’amour à l’amitié féminine. Si on a plusieurs fois comparé GIRLS à la série SEX AND THE CITY, c’est surtout pour mettre en comparaison les points communs des deux séries : les aventures de 4 femmes à New York, et des scènes de sexe très réalistes. Mais ça s’arrête içi, car ces deux séries n’ont rien à voir. Effectivement il s’agit de 4 femmes, mais dans GIRLS nous suivons aussi le parcours de plusieurs hommes, et les personnage sont tous en mutation vers l’âge adulte, tandis que dans Sex And The City, on peut aisément dire que les personnages sont ancrées dans la « vie active ».

Ce qui rend la série si spéciale : L’authenticité et la dimension réaliste des scènes et des relations entre les personnages.

Les personnages, parlons-en ! Les acteurs sont très bons, et leur personnages sont superbement écrit, et évoluent subtilement, comme dans la vraie vie enfaite.
Voici un rapide résumé des personnages et de mon avis sur eux.

Lena Dunham as Hannah Horvath

Hannah

Hannah est une jeune écrivaine qui essaie de percer. Elle est le personnage phare de la série. Hannah pense qu’elle est la voie de sa génération, ou au moins qu’elle représente une partie de sa génération. Autrement dit, elle a des choses à dire et à faire partager, d’où son choix d’être écrivaine. Sa meilleure amie est Marnie.

C’est un de mes personnages préférés. Ce que j’aime chez Hannah, c’est son côté super sincère. Comme Lena Dunham dans la vie, elle a une façon vraiment fascinante de dire les choses telles qu’elles le sont vraiment, elle ne triche pas, elle ne ment pas. Et puis, elle est quand même super drôle. Son côté égocentrique agace, moi il ne me dérange pas, et puis ça fait parti d’elle, c’est pour ça qu’elle est attachante ! Son évolution est super, de saison en saison, j’aime beaucoup ce qu’elle devient, il n’y avait pas meilleur choix pour ce personnage. (mystère mystère!)
Ce qui est intéressant chez Hannah, c’est vraiment l’honnêteté de qui elle est. Parfois elle rebute, parfois elle fascine, mais elle est toujours intéressante et dans le juste. Un de mes perso préféré, of course !

Ce que j’aime : le fait qu’elle n’ai pas peur d’être qui elle est, qu’elle s’assume, même si les gens n’ont pas forcément envie d’avoir affaire à elle.
Ce que j’aime moins : son côté immature et le fait qu’elle agisse souvent sans réfléchir.

.

Adam Driver as Adam Sackler

Adam

Adam est un jeune artiste new-yorkais qui voudrait être acteur. Il voit Hannah régulièrement.

C’est un personnage important dans la série. Il est carrément étrange. Surtout, il a un charisme dingue. Vous l’avez peut-être vu dans le film Midnight Special et dans l’avant dernier Star Wars où il jouait le rôle de Kylo Ren. Il fait 1m90. il est impressionant, et dans tout les sens du terme. C’est un personnage compliqué, qui a du mal à comprendre et à gérer ses émotions. Il a ce côté « artiste torturé » que j’aime assez, mais qui peut fatiguer aussi. Ce n’est pas mon personnage préféré. C’est un excellent acteur mais je n’ai pas d’affection pour le personnage, sauf pendant certains passages, notamment ceux qui traitent de son évolution en tant qu’acteur.

Ce que j’aime : la complexité et l’étrangeté du personnage.
Ce que j’aime moins : son évolution dans la série qui ne m’as pas trop enthousiasmé.

.

Zosia Mamet as Shoshanna Shapiro

shoshi

Shoshanna est en première année à NYU, spécialisée dans les affaires. Elle aimerait beaucoup que Jenna, sa cousine, qui arrive tout juste, s’installe avec elle. C’est grâce à Jenna que Shoshanna rencontre les autres filles.

Shoshanna, c’est un petit bonbon. Elle est singulière, hyper girly, mais super bizarre aussi. J’aime beaucoup ce personnage parce qu’il est vraiment hors du temps, à part. Parfois sa personnalité la dessert, et tantôt c’est notre préféré des 4 filles. Son évolution est incroyable et elle prend une tournure hyper intéressante, je suis très contente de ce qu’elle devient. Pour moi c’est le personnage qui n’est pas vraiment principal mais qui fait vraiment la série. Pour sa différence et son côté rafraichissant c’est vraiment un de mes perso préférés. Elle est souvent là où on ne l’attend pas.

Ce que j’aime : son originalité et son enthousiasme.
Ce que j’aime moins : elle est toujours en marge, et n’arrive jamais vraiment à s’intégrer partout où elle va, ce qui est assez injuste.

.

Allison Williams as Marnie Michaels

marnie

Après avoir obtenu son diplôme, Marnie s’installe à New York avec Hannah. Elle commence un travail dans une petite galerie d’art. Elle apparaît comme quelqu’un de responsable et adulte.

Bien que beaucoup déteste ce perso, moi, j’aime bien Marnie. Si on grossit le truc à fond, elle passe pour la peste qui s’ignore, mais au fond on est loin de tout ça. Elle est ultra touchante, parce que malgré son gros manque de confiance en elle, elle essaie toujours quelque chose de nouveau. C’est un personnage qui est plein d’intention, elle va toujours chercher plus loin. Ce qui agace les autres personnages et pourquoi pas le spectateur, c’est le fait qu’elle dépense son énergie à essayer d’être parfaite. A cause de ça elle a tendance à passer pour une madame-je-sais-tout.
Marnie est très conformiste, mais fait tout pour montrer qu’elle ne l’est pas.

Ce que j’aime : l’énergie qu’elle dégage est géniale. Son parcours est intéressant et son personnage est très fouillé. Elle est pleine de paradoxe.
Ce que j’aime moins : elle se trouve des excuses quand elle a eu tort. Son côté égoïste.

.

Jemima Kirke as Jenna Johansson

Jemima Kirke

Jenna est la cousine anglaise de Shoshanna. Elle a connu Marnie et Hannah à la fac un bref instant, puis elle est partie voyager à travers le monde. Elle a développé une dépendance à plusieurs drogues dures. Après plusieurs années de voyage, elle rentre à New York pour régler des problèmes personnels. C’est à ce moment là qu’elle entre en scène.

Pour être honnête, je n’accroche pas du tout avec Jenna. Elle est d’abord présenté comme quelqu’un de très « attendu », donc beaucoup d’attentes sont portées envers son personnage. Il y a une vraie pression « qui est Jenna? » « Quand est-ce qu’elle arrive? ». Jenna, c’est la vagabonde, elle parle pleins de langues étrangères, elle a un style bohémien. Elle a beaucoup d’assurance, elle fait ce qu’elle veut, quand elle le décide. C’est un personnage qui apparait comme libre, c’est vraiment le mot. Mais surtout, elle est imprévisible. Quand enfin elle arrive, tout les personnages papillonnent autour d’elle. Elle suscite beaucoup de questions, et l’admiration notamment chez Shoshanna qu’elle n’a pas vu depuis longtemps. Je me souvient encore m’être dit « heu, pourquoi tout ça, elle a l’air d’avoir une personnalité horrible ?! »
Pour moi, ce perso est quand même ultra antipathique, ce qu’elle apporte à la série c’est son jugement et son regard sur certaines situations qui sont parfois très juste. J’ai eu du mal à m’attacher à Jenna, parce qu’elle même semble avoir du mal à s’attacher aux gens.

Ce que j’aime : son physique très charismatique et son côté artiste qui se cherche
Ce que j’aime moins : ses excès de « méchanceté gratuite », son côté imprévisible et parfois animal. Quand elle se fiche de ce que les autres peuvent ressentir (ce qui est très récurrent.)

.

Alex Karpovsky as Ray Ploshansky

ray

Ray est un des personnages principaux de la série. Il est gérant d’un café et fait parti du conseil municipal. Il est actif dans la vie de son quartier. Son meilleur ami est le petit ami de Marnie.

J’adore Ray. Et puis franchement, qui n’aime pas Ray ?? Il est sympas, pince sans rire, avec un côté désespéré, on se prend toujours d’affection pour ce perso. Il est toujours droit dans ses bottes et n’oublie jamais qui il est.

Ce que j’aime : on a toujours plaisir à le voir et à entendre ses répliques, il n’est jamais rasoir.
Ce que je n’aime moins : il passe parfois pour la bonne poire et se fait avoir, il en bave trop souvent.

.

Andrew Rannells as Elijah Krantz

Elijah

Elijah a connu Hannah pendant leurs dernières années de fac où ils sont sortis ensemble. Il fait quelques apparitions au début de la série et devient très rapidement un des personnages principaux de la série. Il fait rapidement son coming-out en mentionnant le fait qu’il ai toujours rêvé d’être danseur professionnel.

Personnage compliqué avec une histoire compliqué, qui me laisse perplexe. Ce n’est pas un personnage sympas, il n’est pas méchant non plus. Enfaite il EST, tout simplement. Parfois on tombe dans le cliché du personnage gay par excellence, mais ça reste rare, parce que comme le reste, sa personnalité est bien plus subtile et complexe que ça. J’aime l’évolution de son personnage et l’évolution de sa relation avec Hannah est super appréciable.

Ce que j’aime : son dévouement pour les choses et les gens qui lui tiennent à cœur.
Ce que j’aime moins : con côté « parle à ma main ».

.

Pourquoi j’ai aimé cette série plus qu’une autre :

Ce n’est pas juste une série super girly, c’est une série réaliste et poétique sur les jeunes entre 20 et 30 ans, hommes ou femmes. Ce n’est pas une série facile, croustillante où on nous montre tout ce qu’on a envie de voir. Non, parfois on reste sur notre fin, parfois on se demande « mais qu’est-ce que cette scène peut bien vouloir dire ?? ».
Vous l’avez compris, le spectateur n’est pas ménagé. Mais on est toujours surpris. Enfin, c’est une série qui nous parle parce qu’elle parle de la vraie vie, de nos vraies questions, aussi existentielles soient-elles.

A chaque fois qu’un nouvel épisode sortait, et à chaque fois que j’étais sur le point de le regarder, je savais que j’allais passer un vrai moment de cinéma. Chaque épisode, est un petit bijoux, et plus on avance dans les saisons plus c’est le cas.

La dimension du corps est très présente dans la série -celui de la femme, la sexualité- d’où -rappelons-le- la comparaison avec SEX AND THE CITY. Néanmoins il y a une différence ne serais-ce que dans la manière de filmer qui est presque expérimentale mais toujours extrêmement esthétique.

Ce qu’il y a de super, c’est qu’il y a 6 saisons, et franchement ce n’est jamais la même chose. La série a été écrite sur 6 ans, il y a donc une évolution et des préoccupations qui changent au fil du temps. Ce que j’ai aimé c’est que j’ai « grandi » et évolué moi aussi avec la série, et ça c’est vraiment quelque chose qu’on garde en soi, qui font parti de nous, un peu comme la génération Harry Potter.
C’est vrai, on a tous grandi avec les personnages et c’est un beau souvenir, non ?

Ce qui fait aussi la force et la grande intelligence de la série, c’est le fait que Hannah soit joué par Lena Dunham, et qu’elle y met beaucoup de sa personnalité IRL.
GIRLS est une fiction, il ne faut pas l’oublier, mais si elle a autant d’impact sur les fans, c’est parce qu’elle est profondément personnelle, ça se ressent vraiment. Et cette série a permis à pleins d’autres GIRLS de s’identifier vraiment à ce personnage et aussi aux 3 autres. Ce ne sont pas des clichés, elles sont complexes et pleins de paradoxes, et au final, imparfaites. Bref, GIRLS est une série résolument humaine, c’est pour ça qu’elle touche tant, et qu’elle m’a touché moi aussi, en plein cœur.

Dans une interview pour Slate, Dunham disait : « Mon travail se situe dans un entre-deux, entre la galerie d’art où j’allais voir des films expérimentaux avec mes parents et la joute de scénaristes qui cherchent les meilleures répliques pour une sitcom. » Je trouve que ça résume parfaitement l’esthétique globale de la série. C’est pour ça je crois, qu’elle est aussi captivante et qualitative.

J’espère que vous avez aimé cet article, et qu’il vous aura donné envie de regarder GIRLS. Autrement, pour celles et ceux qui aurait terminé la série, n’hésitez pas à me donner votre avis sur les personnages et la série, je serais ravie d’en discuter plus amplement.

Big bisous

Get to know me ♥


Coucou tout le monde !

Aujourd’hui, je ne vais ni vous parler bijoux ni vous parler de mon perfecto préféré, mais de moi. Oui ! Je trouvais que ça pouvais être sympas de vous parler un peu plus de moi, Sweet Marmelade, la fille qui se cache derrière son écran pour écrire et poster ses photos, qui est elle vraiment ? Allez, je sais que tu en rêvais !

Voici les choses que vous devez sur moi savoir avant que nous allions plus loin.

 

FACTS ABOUT ME

Mon deuxième prénom est Jeanne.
Ma couleur préféré c’est le rose.
J’ai 22 ans.
Ma vraie couleur de cheveux est le blond.
Plus tard je rêve d’avoir un corgis (album Pinterest conséquent de corgis ici)
J’habite à Lyon.
Instagram est mon 2ème réseau social préféré après Pinterest (vous ai-je déjà dit que j’aimais Pinterest ?)
Mes 3 séries préférées sont : GIRLS, Parks and Recreation et Black Mirror.
J’adore chanter.
J’adore cuisiner et plus particulièrement pâtisser.
J’ai fait des études d’arts (pas longtemps)
Je déteste le café.
Mes matières préférées à l’école c’était les arts plastiques, l’anglais et le français.
J’ai visité 5 pays différents à ce jour
J’ai deux grandes soeurs. (dont une qui prend presque toutes les photos que vous voyiez postées sur le blog)
Ma saison préféré est le printemps.
J’aime les gens.
J’aime bien que tout soit beau et rangé autour de moi.
Je suis enthousiaste !
J’aime le silence.
J’ai toujours eu une fascination pour les monstres et les dinosaures.
J’adore la ville mais j’ai besoin de la nature.
Je suis de plus en plus investie dans les problèmes d’écologie et de responsabilités citoyennes.
Aider les autres me rend heureuse.
Je suis curieuse de tout et j’ai envie de découvrir le monde entier.

.

J’espère que cette liste non exhaustive de petites choses me concernant te donneras envie de continuer de me suivre, ou juste de t’abonner à mon instagram, ou mieux, peut-être que tu te reconnaîtra dans certaines lignes et nous pourrons avoir la joie toi et moi de discuter de ce que nous avons en commun !

Tout, je vous dirai tout sur mes bijoux ♥

DSC_0184

DSC_0139

DSC_0117

DSC_0110

DSC_0107

DSC_0112

DSC_0176

 

Hello Sweeties ♥
Aujourd’hui j’ai envie de vous parler bijoux ! Et plus particulièrement de ceux que je porte au quotidien. Comme vous l’aurez vu, j’adore les bijoux en argent. Je trouve ça magnifique, lumineux… Et je les trouve plus moderne que les bijoux en or. Et quand en plus de l’argenté il a des petites pierres ou reflets bleutées… Je fond !! Ce que j’aime aussi c’est tout assortir, je fais parti de ces gens qui détestent porter des bijoux dorées ET argentées (je trouve que c’est la faute de goût ultime, c’est grave…?) Enfaite sur les autres, je trouve que c’est pas bien méchant, mais si moi je peux éviter et tout assortir j’y vais à fond. Je n’ai pas toujours été une fan de bijoux, pourtant tout a commencé quand j’ai craqué sur une bague en argent chez FOSSIL (celle qu’on voit sur les 3 premières photos), ça a été un vrai coup de coeur, il me la fallait absolument ! A partir de là, j’ai étoffé ma petite collection en restant sur ce thème de l’argenté, on m’en a offert pour mon anniversaire (merci à mon chéri d’amour ♥), pour Noël… Et voilà ! Je les porte vraiment tout le temps, et j’en suis très contente.
Autre précision (au cas où vous ne l’aurez pas remarqué) j’adore quand ça briiiiille !
Voici donc l’énumération et la description de ce que je porte en photo :

.

– Bague des 3 premières photos – FOSSIL (bague en argent scindée en deux parties)

– Collier – « Le bijoux magique » AGATHA (le collier est transparent, on le sent à peine ! Le pendentif est ultra lumineux. C’est presque un ras-le-cou. Le seul hic : le fermoir revient sans cesse vers l’avant…)

– Boucles d’oreille – Camaïeu, celles en argent dans les petites boites en carton. (Je ne porte pratiquement que celles-ci, les boucle d’oreille longue et imposantes ne me vont pas. Le + de ce genre de « fausses » perles : elles font ressortir le blanc et l’éclat des yeux.)

– Bague des 3 dernières photos – FOSSIL (elle a de subtils reflets bleus et vert d’eau, vraiment magnifiques)

– Montre – Louis Pion (le bracelet est en cuir bleu pâle/pastel)

.

Voilà les filles ! J’espère que cet article vous aura plu 🙂
Et vous, quel sont vos bijoux chouchou au quotidien ?

Bisous fruités ♥

Un après-midi au parc

DSC_0880

DSC_0916

DSC_0831

DSC_0890

DSC_0975

DSC_0886

DSC_0903

DSC_0882

DSC_0926

DSC_0948

DSC_0830

 

Hello Sweeties,
Je reviens aujourd’hui dans un nouvel article pour partager ma joie du printemps ! Le printemps… Période où je me sens libre de porter du rose, d’abuser des glitters sur les ballerines, et de porter un bijoux de tête floral, sans avoir (trop) l’air d’une enfant. Aujourd’hui le temps était parfait : pas trop chaud, pas trop frais, ciel bleu azur, et une petite brise fraiche quand il faut… C’était donc la parfaite occasion d’aller shooter dans le parc de la tête d’or, que je trouve de plus en plus magique ces derniers temps. J’avais surtout envie d’axer mon look autour de mon bijoux de tête et de suivre une logique dans les couleurs. Je pense m’en être plutôt bien sortie, enfin j’espère, en tout cas comme d’habitude j’ai adoré y réfléchir et m’amuser avec mes vêtements ! Ce qui manque -ou pas d’ailleurs- à ma tenue, c’est peut-être un sac. J’avais des poches assez grandes pour mettre tout mes petits trucs dans mon perfecto, alors j’ai jugé bon de ne pas m’encombrer d’un sac à main, et je crois que c’est de plus en plus en vogue, de ne pas sortir automatiquement avec un sac ! C’est vrai, ça a un côté libérateur, peut-être même aventurier, mais j’ai eu du mal à m’habituer haha… Je sais pas si je retenterais l’expérience !
J’espère en tout cas que ce petit look printanier vous plaira 🙂

 

Bijoux de tête – La rumeur blonde
Collier – Cos
Blouse déstructurée – TopShop
Perfecto – Vero Moda
Short – H&M
Ballerines – Zara

Minimalisme & Pinterest ♥

 

1

4

DSC_0592

Hello ! C’est un peu timide que je rédige aujourd’hui mon premier article…  sur mon look du jour ! Il y a quelque temps j’ai remarqué une tendance vestimentaire sur Pinterest que j’appellerai minimaliste-chic-androgyne, et je trouve ça juste trop joli !!! Des pantalons droits et un peu large, des tops lingeries un peu loose, des pulls très fin un peu trop grands… Tout ça dans des tons noirs-gris-blanc qui donne un côté très graphique aux looks, ça fait tout de suite son petit effet, non ?!
Aujourd’hui, j’ai essayé de faire comme ces filles ultra-stylées de Pinterest (je dis bien « essayé » !). J’ai préféré les sandales aux petites baskets blanches, déjà parce qu’il faisait très chaud aujourd’hui, et parce que je trouve que les sandales sont très minimalistes et conviennent parfaitement avec le thème ! Et la touche rose du sac, c’était pour donner un bon coup de pep’s à l’ensemble ! Qu’en pensez-vous ? 🙂

Top lingerie – Promod
Pantalon – COS
Gilet droit – H&M
Sandales – Pull & Bear
Sac – Nat & Nin